Image d'illustration

Une personne résidant au foyer Adoma de Beauvais, a été placée en garde à vue ce Mercredi 9 Octobre 2019, après avoir déclenché une alerte à la bombe, qui s'avérait fausse.

Au total, près de 500 personnes ont été évacuées, au sein du gymnase Jean-Moulin, réquisitionné pour l'occasion.

L'intervention du service de déminage aura permis de mettre fin à cette alerte, près de deux heures après l'alerte.

L'homme, d'origine irakienne, âgé entre de 30 et 40 ans, avait déclaré posséder une bombe dans sa chambre.

La chambre de l'homme a été inspectée, il aura ensuite indiqué avoir perdu une bombe dans Beauvais, puis en Europe. Interpellé, il sera présenté à un psychologue dans le cadre de sa garde à vue.