CoronaVirus : Non, les masques en sopalin ne protègent pas

Depuis le début de cette pandémie, nous avons vite vu les limites de nos stocks sanitaires, notamment en matière de masques chirurgicaux et FFP2.

De ce fait, nombreux sont les tutoriels qui fleurissent sur la toile sur « comment faire son propre masque ». Bien que coudre un masque avec un tissu adapté soit tout à fait efficace, l’utilisation de sopalin ou filtre à café, tenus par des élastiques l’est beaucoup moins.

En effet, l’épaisseur du papier ne permet pas de limiter l’absorption des postillons à la face extérieure de la surface. C’est a dire que si un postillon atterri sur votre « masque », ce dernier l’absorbera, mais le postillon se retrouvera de l’autre côté, c’est à dire là où se trouve votre bouche et votre nez.

C’est peut être ressemblant grâce aux plis que vous faites avant de fixer le tout avec des élastiques et des agrafes, mais à part vous balader avec votre superbe invention, ça ne change rien et ça ne limite en aucun cas la contamination.

Au lieu de ça, si vous êtes une personne à risque, prenez contact avec votre médecin qui vous prescrira des masques. Par contre, si vous êtes en parfaite santé, le simple respect du confinement et des gestes barrières devrait suffire.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Déconfinement : Phase 2 annoncée par le premier ministreLire la suite
+